Le dégivrage des avions

En période hivernale, le givre qui se dépose sur le fuselage et sur les ailes d’un avion le rend trop lourd et dégrade ses conditions de vols, ce qui peut entraîner des conséquences lors de son décollage. Pour des raisons de sécurité évidentes, le commandant de bord peut alors demander le dégivrage de son appareil.

À Paris-Charles de Gaulle, le Groupe ADP met à la disposition des compagnies des aires de dégivrage situées au plus près des seuils de piste pour réduire le délai entre la fin de traitement de l’avion et son décollage. La prestation est assurée par des prestataires travaillant pour le Groupe ADP.

À Paris-Orly, les avions sont dégivrés sur leur point de stationnement. Ce sont les compagnies qui sont responsables des opérations, et elles ont confié cette prestation à des sociétés d’assistance. Le Groupe ADP assure l’approvisionnement en glycol sauf pour la compagnie Air France qui dispose de son propre stock.

Comment se déroule le dégivrage d’un avion ?
Deux à six dégivreuses sont nécessaires selon le type d’avion. Les opérateurs aspergent le fuselage et les ailes de l’appareil d’un mélange de glycol. Une fois le dégivrage terminé l’appareil dispose d’un « temps de protection » lui permettant de rejoindre la piste de décollage.
Pour éviter tout nouveau dépôt de givre sur l’appareil, il est donc nécessaire de synchroniser les opérations de dégivrage avec celles du déneigement afin que les avions puissent décoller rapidement sur une piste dégagée et éviter ainsi un nouveau passage en aire de dégivrage. À Paris-Charles de Gaulle, le Groupe ADP dispose d'un parc de 50 dégivreuses.

Combien de temps faut-il pour dégivrer un avion ?
Le temps de dégivrage varie en fonction du type de
l’appareil mais également des conditions météo au moment
du dégivrage. En général, on compte au minimum 10 à 15 minutes pour un avion moyen ou gros porteur. Cela peut prendre le double de temps en cas de neige collante.

Quels sont vos stocks de glycol pour cette année ?
Afin de répondre à des hivers particulièrement rigoureux et long, le Groupe ADP a choisi d’augmenter significativement ses stocks de produits dégivrants (glycol).
Les stocks à Paris-Charles de Gaulle représentent 2 400m3 et 540m3 à Paris-Orly. À titre d’exemple, une réserve de 2 400m3 permet d’assurer environ 10 jours de traitement en cas de forte intensité neigeuse sur l’aéroport.
Des outils de suivi en temps réel de l’état de nos stocks nous permettent d’assurer un réapprovisionnement au fur et à mesure de nos besoins.

Combien d’aires de dégivrage à Paris-Charles de Gaulle ?
Avec 20 aires de dégivrage, nos équipes de la viabilité
hivernales sont en capacité de dégivrer 14 avions simultanément, jusqu’à 50 appareils à l’heure en conditions météorologiques critiques.

LE SAVIEZ-VOUS

2 400 m³
ce sont les stocks de glycol de Paris-Charles de Gaulle pour l’hiver 2018/2019

540 m³
ce sont les stocks de glycol de Paris-Orly pour l’hiver 2018/2019