TROIS QUESTIONS À ISABELLE DREYSSE,
DIRECTRICE DES AIRES AÉRONAUTIQUES DE L’AÉROPORT PARIS-ORLY

Comment les équipes du Groupe ADP se préparent-elles pour affronter l’hiver ?

Même si la météo a été relativement clémente ces quatre dernières saisons hivernales, les équipes doivent se maintenir prêtes pour répondre à toute intervention pendant l’hiver à venir et bénéficient, comme chaque année,
de plusieurs formations, à la fois théoriques et pratiques, pour environ 1 900 heures dispensées au total.

En cas de fortes chutes de neige, ce sont 250 hectares que nos équipes devront traiter, pour permettre au trafic d’être assuré en toute sécurité. Les services de Météo France sont à nos côtés pour fournir les prévisions les plus fiables en temps réel, au travers d’un outil informatique sans cesse amélioré – un « aérogramme » –, qui nous renseigne sur les évolutions possibles de températures, les types de précipitations, le vent, etc. Le décodage et
l’interprétation de ces informations nécessitent également une formation adaptée.

Quel est l’impact des chantiers en cours à Paris-Orly sur l’activité
de déneigement ?

Plusieurs chantiers à Paris-Orly ont effectivement un impact côté pistes, et nous ont demandé de revoir nos procédures.
Par exemple, notre nouveau Pavillon d’Honneur, dédié aux accueils officiels, a de fait créé une nouvelle zone à déneiger. Les travaux pour la refonte du parcours départ international à Orly Sud ont, eux, engendré la fermeture
de postes avion et la création d’une nouvelle voie de circulation pour les véhicules.
Nous avons également élargi nos voies de circulation avions récemment, ce qui a eu pour effet d’augmenter les surfaces à traiter.

Ces évolutions permanentes côté pistes renforcent l’importance des exercices préparatoires afin de s’assurer, juste avant le début de la saison hivernale, que les équipes ont bien à l’esprit les nouvelles configurations du terrain. J’insiste énormément sur ces formations qui sont primordiales, car le service hivernal est assuré en partie par des collaborateurs du Groupe, volontaires et occasionnels.

Quelles sont les nouveautés de cette saison 2017-2018 à Paris-Orly ?

Nous bénéficierons cette année de trois nouvelles déneigeuses, qui embarquent un système d’épandage « intelligent ». Cette innovation nous permet de diminuer d’environ 20 % la consommation de produits de déneigement, ce qui répond à notre politique environnementale.

Les travaux de la piste 4 menés en août 2017 ont aussi été l’occasion de mettre en place de nouvelles sondes qui permettent, à distance, de connaître l’état de la piste, le volume de neige, etc. Cela vient compléter notre dispositif d’aide à la décision.